AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "_Qui serait dire où commence le rêve ?" _ Drew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "_Qui serait dire où commence le rêve ?" _ Drew   Sam 17 Nov - 17:23

Nom : Adams
Prénom :Drew, Justin
Age : 19ans
Date de naissance : 1er Mars
Nationnalité : Californien
Origine : Califorinien (L.A.) et New Yorkais
Etude : Chant option Musique ( Guitare, Piano )
Groupe : Chanteur

caractère.



♣ Lunatique. Le mot parfait pour décrire Drew, c'est Lunatique. Il est incapable de prendre une décision sans revenir dessus au moins une fois, comme pour s'inscrire à Mystery, au départ, il devait être musicien. Amoureux, Drew est capable de tout pour plaire et pour faire plaisir, il pourrait aller jusqu'à se sacrifier lui même purement par amour. Il n'est pas du genre très jaloux, il est même trop confiant, mais ça, c'est vrai dans la vie de tous les jours... Il n'y a qu'à voir sa dernière histoire d'amour, il a tout donné pour elle et elle, elle l'a trompé avec son ancien meilleur ami... Il y a aussi la fois où il a bêtement demandé à un pote de garder son chat, le pauvre animal est mort de faim... Son deuxième gros défaut c'est que peut importe ce qu'on lui fait, il finit toujours pardonner même un peu trop vite... C’est vrai, ce n’est pas un vrai défaut mais Drew fait partit de ces personnes qui sont sensibles, il pleure devant les autres, il n’essaye jamais de retenir ses larmes, quand il a envie de pleurer, il pleure. Et pour finir, il a son pêché mignon, les sucreries et les bonbons… Il a son petit plaisir coupable, un peu comme tout le monde car après tout, il reste un être humain…

♠ Vous croyez au prince charmant ? Non ? Vous devriez ! Parce que Drew, c’est un peu ça… Bon, c’est vrai, il ne tue pas des dragons et il n’a pas de cheval blanc, mais voilà, il a quand même c’est manières de prince. C’est quelqu’un de très affectueux, aimant, toujours gentille et à l’écoute, de quoi être charmant nan ? Il ne peut pas voir une fille pleurer, c’est impossible ! Il est obligé de la serrer contre lui et de la consoler jusqu’à ce qu’elle essuie ses larmes et qu’elle sourit. Lui-même est du genre très souriant enfaite, il est même très attachant. Drew, c’est quelqu’un d’assez fragile, et c’est peut-être ce qu’il le rend le plus chou… C’est quelqu’un de très ouvert, il adore ce faire des amis même si son apparence physique ne lui facilite pas la tache… Il est souvent plongé dans son monde, quand on s’approche de lui, c’est une bulle plein de rêve et d’ambition qu’on peut apercevoir. Mais ce n’est pas le genre de bulle qui donne l’impression qu’il est complètement renfermé et qui vous met à l’écart mais le genre dont on rêve de pouvoir pénétrer pour connaître chacun des secrets qu’elle peut cacher. Et enfin, parce que oui, il est un peu bipolaire, il a ce côté grand frère protecteur qui fait qu’avec lui, on prend vite confiance et on se sens toute suite super bien…



physique.



♥ Apparence : A dire vrai, Drew n'est pas vraiment le chouchou de ces dames. Pourtant, il a tout pour plaire ! A commencer par son air d'enfant, qui donne envie de le protéger, de prendre soin de lui, de l'aimer. Mais ce n'est pas tout, le jeune homme a aussi des traits fins, ce qui lui vaut les moqueries des autres garçons... Ses yeux marrons sont souvent remplit d'étoile. Longtemps, ses cheveux marrons clairs, étaient coiffés en une sorte de "coupe au bol" en légèrement plus long, mais ça, c'était avant. Maintenant, il a plus tendance a laissé ses cheveux, courts, en mode "Sauvage". Drew n'est pas un géant, il ne mesure que 1m70, il faut bien avouer, pour un garçon, c'est petit... Il n'est pas non plus très costaud, il ne fait pas partit de ses gros baraqués, il serait même assez gringalet dans son genre... Mais Drew n'est pas un monstre non plus ! Il a aussi des bons côté... Par exemple, quand on le regarde, la première chose qu'on voit, c'est son sourire, il a un sourire doux, remplit de joie, le genre de sourire qui fait craqué. Quand il pose son regard sur vous, il pose un regard chaleureux, toujours pleins de bonne volonté. En faite, tout, chez Drew, le rend attendrissant, surtout, quand ses yeux marrons remplit de larmes regardent dans le vide et que des larmes coulent sur ses joues douces. Quand il vous pend dans ses bras, malgré le fait qu'il n'a pas une énorme masse musculaires, son étreinte en est pas moins rassurante et apaisante... En faite, on peut même sentir les battements de son cœur, ça le rend assez fragile, en un sens, mais aussi sensible et humain.

♦ Style vestimentaire : Drew est américain, il ne faut pas l'oublié. C'est pourquoi, il a son style made in USA. Il aime être à la mode, porter un tee-shirt, une veste et jeans tendance, rien ne lui plait plus. Drew n'est pas du genre à avoir un style extravagant, en générale, il reste assez dans le cliché qu'on se fait d'un américain, et parfois même du californien par excellence. Jamais une mèche décoiffé, jamais un vêtement non accorder, en quelque sorte, on peut dire de Drew qu'il est une "Fashion victim" à sa façon.

histoire.

« _ Quand j’étais petit, je rêvais d’être un super-héros ♥ »


Au commencement, il y a vas rien… Ah ! Mince, c’est mon histoire que je dois raconter… Okey, alors moi, déjà, c’est Drew. Drew Justin Adams. Drew, parce que c’était le prénom préférer de ma mère, Justin, celui de mon père alors voilà, je m’appelle Drew Justin. J’ai vu le jour pour la première fois, au grand malheur du médecin, c’était le 1er mars à 12h56. Au début, j’étais sous couveuse, je suis née au bout de sept mois. J’ai toujours été assez fragile de santé, je tombe facilement malade, mais, heureusement, ça ne dure jamais bien longtemps. La première fois que j’ai eue la grippe, j’étais coulé au lit et ma mère me lisait les « Aventures de Superman » et je vous jure que c’est la première influence que j’ai eu dans ma vie. Je voulais tellement lui ressembler ! Je rêvais que j’étais SuperDrew, je pouvais voler dans le ciel et j’avais la super force… Je devais sauver le monde entier et souvent, j’arrive plus à me faire mal en essayant de voler ou de porter des trucs lourds, qu’en essayant de faire quelque chose d’héroïque… En y réfléchissant, j’étais un peu comme tout les gamins, la seule différence, c’est que moi, j’ai toujours eu beaucoup d’argent…
« _ Puis j'ai grandi, et j'ai troqué mon costume de superman pour ma guitare ♫»

La musique a toujours eu une place très importante dans ma vie, au début, je jouais du piano, je me souviens même plus à quel âge… Mais c’est à huit ans que j’ai vraiment eu le coup de foudre pour la musique. Je regardais une émission, je sais plus laquelle, qui passait avant un dessin animé, adaptation de « Spiderman », que j’aimais énormément et là, j’ai vu un guitariste en plein solo et j’en suis resté avec les yeux grands ouverts, impressionné de ce qu’il venait de faire. A partir de ce jour, je me suis mit à la guitare et aujourd’hui, je suis un virtuose à la guitare comme au piano. J’étais assez bon élèves à l’école, en faite, j’avais même aucun problème, parfois, je me disais même que le niveau était bas pour moi… Alors, je passais le reste du temps à écrire, chanter et jouer. C’est devenu une vrai passion pour moi, je voulais être un artiste. J’avais même mon propre prof de chant, attitrée ! La première chanson que j’ai écrite, je l’ai écrite à ma première petite amie, j’étais fou amoureux d’elle et je voulais lui dire mes sentiments mais elle s’est jamais intéresser à moi, elle voulait juste rendre jaloux un autre… Après ça, il s’est passé un temps où je n’écrivais plus rien, j’en avais presque perdu mon amour de la chanson, mais ça n’a duré que quelques mois, et après, je m’y suis remits.
« _ Mais la vie n'est pas toujours très facile... ='( »


Mais voilà, la vie, elle n’est pas rose… J’ai passé quasiment seize ans de ma vie à vivre une vie de rêve, fallait bien qu’un jour où l’autre ça parte en vrille… Non ? Bah moi, tout allait bien, jusqu’à ce que j’entre en seconde… Au début, je me faisais juste insulter un peu, parfois humilié, rien de bien méchant… Mais après… Ca a empiré et moi, je ne voulais pas en parler, j’avais honte, oui de la honte, pas de la peur, de la honte. Une fois, je me suis fais attrapé par l’équipe de football de mon lycée, ils me considéraient comme homosexuel, et même si je ne l’étais pas, ca ne change rien, ils m’ont tabassé par pur homophobie… J’ai même fini à l’hôpital, ils m’ont tellement amoché que j’y suis resté trois semaines, au moins… Et en amour, c’est pire encore je suis sortit avec une fille en terminal, après un changement radical de ma façon d’être pour qu’on me lâche un peu… Cette fille, j’en étais fou amoureux, je lui ai donné tout ce que j’avais, j’ai même faillit arrêter la musique pour elle… Elle en voulait toujours plus… Dans le fond, j’ai peut-être été trop confiant… C’est certainement pour ça que je l’ai retrouvé dans mon lit avec mon meilleur ami… J’en énormément souffert, et c’est la musique qui m’a aidé à aller mieux.
« _ Et, avec tout ce que j'ai enduré, j'ai appris que, dans la vie, les rêves sont fait pour être vécu ♪ »


Et j'ai fini par comprendre que ce qui compte c'est de vivre sa vie à fond, il ne faut pas s'arrêter à ça, sinon on ne vit plus... Alors j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai décidé de me concentrer sur ce qui a de vraiment important, le futur... Je ne savais pas trop quoi faire après mon bac, je venais d'avoir un équivalent du bac S SVT, je pouvais devenir ce que je voulais mais rien ne m'intéressait... Je voulais juste vivre de ma passion. Et j'ai entendu parler de Mystery, j'ai tout suite accroché à cette université… Au départ, je voulais juste être un musicien. Je voulais écrire des chansons et jouer de la musique mais finalement, je me suis rendu compte qu’avec ma voix, c’était du gâchis de ne pas devenir chanteur… Mes parents auraient aimé que je continue sur une voie genre médecine, droit ou que je reprenne leur entreprise mais moi, ça m’intéresse pas, alors, après négociation intense, j’ai réussi à les convaincre de me laisser y aller… Ma première année à Mystery, j’avais un peu le trac, je pensais que tout le monde était dans le genre de Mickaël Jackson, super doué et tout et tout, mais en faite, on commence tous au même niveau. Ma deuxième année a été beaucoup plus facile et maintenant, j’entre en troisième année, avec l’espoir de réussir tout mes rêves parce qu’un rêve, il est fait pour se réaliser non ?


Fiche codée par Akuma
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "_Qui serait dire où commence le rêve ?" _ Drew   Sam 17 Nov - 17:37

Drew, tu as l'honneur d'être validé par Mystic en personne. Bon jeu, et méfie-toi de tout. Prend garde à ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
"_Qui serait dire où commence le rêve ?" _ Drew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» On s'entend tu pour dire que...
» Lui dire avec des fleurs...
» sa veut dire quoi le onze montrealais quand on parle de impact

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery University :: Anciens sujets-
Sauter vers: